Culture Actualités

Le Brésil organise le premier carnaval de Rio de Janeiro depuis COVID

Le carnaval de Rio de Janeiro, un festival de la chair scintillant et parsemé de paillettes, a explosé vendredi avec les premiers célèbres défilés d'écoles de samba depuis que Covid-19 a frappé le Brésil.

Le Kremlin a commenté les derniers mots de Loukachenka sur la reconnaissance de la Crimée

Après deux longues années de masques faciaux, de distanciation sociale et de mort, une mer étincelante de danseurs, de batteurs et de chars à plusieurs étages a récupéré le «Sambadrome», le lieu emblématique du défilé du carnaval de la ville balnéaire, qui avait été transformé en un lecteur- par le centre de vaccination au plus fort de la crise sanitaire.

Les défilés nocturnes des meilleures écoles de samba de la ville vendredi et samedi sont les premiers depuis février 2020, marquant un tournant pour le Brésil durement touché, où Covid-19 a fait plus de 660 000 morts – juste derrière les États-Unis.

"Je suis tellement heureux. Je pense que beaucoup de gens vont pleurer… moi y compris », a déclaré Ana Vieira, une professeure de géographie de 48 ans, qui portait un costume blanc géant et scintillant pour défiler pour l'école de samba Imperatriz.

« Le carnaval, c'est la vie. Vous pouvez voir le bonheur sur les visages des gens après deux longues années passées à la maison et manquées", a déclaré à l'AFP Vieira, qui défile depuis 20 ans.

Les festivités ont été frappées par une tragédie, cependant, lorsqu'une fillette de 11 ans est décédée après avoir été blessée dans un accident de flotteur lors d'un concours de parade d'école de samba de niveau inférieur mercredi.