Économie & Affaires Actualités

Les fusions et acquisitions dans la région MENA atteignent 109 milliards de dollars en 2021, l'Arabie saoudite en tête de la région

RIYADH: Les accords de fusions et acquisitions au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ont atteint 109 milliards de dollars en 2021, selon un rapport publié par Refinitiv.

Un somptueux manoir en bord de mer de 15,8 millions de dollars aux Bahamas se dirige vers le marché et les acheteurs de crypto sont les bienvenus

Le montant de la transaction est en hausse de 57% par rapport à 2020 et c'est la troisième année record que les investissements atteignent la barre des 100 milliards de dollars.

L'Arabie saoudite a été l'État le plus ciblé, avec 27,3 milliards de dollars d'activités de fusions et acquisitions, soit la moitié des transactions enregistrées dans la région.

En 2021, le nombre de transactions a enregistré un total annuel le plus élevé depuis 1980, avec 1 141 transactions, en hausse de 40 % par rapport à l'année dernière.

De plus, les frais bancaires d'investissement dans la région MENA ont totalisé 1,4 milliard de dollars au cours de l'année 2021, en hausse de 3% par rapport à l'année dernière, révèle le rapport.

Les chiffres susmentionnés ont été publiés par Refinitiv, une entreprise du London Stock Exchange Group, dans son rapport intitulé Middle East and North Africa Investment Banking Report for 2021.

Les fusions et acquisitions dans la région MENA atteignent 109 milliards de dollars en 2021, l'Arabie saoudite en tête de la région