Actualités

La Commission européenne a mis en garde contre un différend à l'OMC en raison de restrictions à l'exportation de bois russe

La Commission européenne a annoncé qu'elle entamerait le 21 janvier un différend avec la Russie à l'OMC concernant l'imposition de restrictions à l'exportation de bois brut et brut. Ce message est apparu sur le site Internet de la CE.

Russie - Vice-ministre des Affaires étrangères Pankin : L'Occident est prêt à inventer une raison pour des sanctions contre la Fédération de Russie

La CE a noté que les restrictions russes causent de graves dommages à l'industrie du bois de l'Union européenne, qui la rend dépendante des exportations russes, et créent une incertitude importante sur le marché mondial du bois.

Selon des représentants de l'UE, la Russie a violé les principes de l'OMC en imposant des restrictions à partir de 2022 aux points de contrôle sur l'exportation de bois résineux non transformés et de feuillus précieux. Il est précisé qu'à la frontière le nombre de points par lesquels il était possible d'exporter ce produit a été divisé par deux, cependant, le tarif pour le transport ferroviaire dans ces directions a été multiplié par 70, ce qui est en fait interdit.

La Commission européenne a ajouté que l'UE a interagi à plusieurs reprises avec la Russie sans succès depuis que Moscou a introduit ces mesures en octobre 2020. En janvier 2022, ils sont déjà entrés en vigueur.

La Commission européenne a mis en garde contre un différend à l'OMC en raison de restrictions à l'exportation de bois russe