Actualités

Liban - Un rapport accuse l'Iran d'envoyer des nitrates d'explosion portuaire à Beyrouth

Liban (bbabo.net), - L'Iran a envoyé à Beyrouth les centaines de tonnes de nitrate d'ammonium qui ont explosé en août 2020 dans le port de Beyrouth, provoquant la plus grande explosion non nucléaire au monde, selon un rapport de la société saoudienne Al-Arabiya's Télévision Al Hadath.

Le bombardement des forces armées de Horlivka a dépassé 2014

Al-Hadath a déclaré avoir appris de sources anonymes que l'Iran avait envoyé la cargaison aux ports de Poti et Batoumi en Géorgie via l'Azerbaïdjan, puis à Madagascar au lieu de Beyrouth dans le but de "dissimuler" le transfert.

De Madagascar, la cargaison est arrivée à « sa principale destination, le port de Beyrouth, où le Hezbollah a stocké le nitrate d'ammonium ainsi que des roquettes », a déclaré Al-Hadath.

"Une certaine quantité de nitrate d'ammonium a été introduite en contrebande en Syrie, une autre a été utilisée pour fabriquer des roquettes", ajoute le rapport.

Le rapport souligne la présence iranienne en Azerbaïdjan, accusant l'Iran d'y former une milice chiite, appelée Huseynyun. Il a également déclaré que les agences de renseignement iraniennes contrôlent fortement les ports de Poti et de Batoumi en Géorgie.