Société Actualités

Chitembwe défend ses accusations après le match nul

Cbbabo.netS United. . . . . . . . . . 0

Début des ventes du routeur haut débit Xiaomi Router AC1200 en Russie

Platine Ngezi. . . . . . . . . 0

L'entraîneur de Cbbabo.netS UNITED, Lloyd Chitembwe, a défendu ses accusations après que la Green Machine ait enregistré un nouveau match nul dans cette rencontre de Castle Lager Premier Soccer League au National Sports Stadium hier.

Le résultat signifie que Makepekepe a fait match nul lors de ses quatre matches d'ouverture cette saison.

En perspective, Cbbabo.netS United a raté une énorme opportunité de réduire significativement l'écart entre eux et les leaders surprises Manica Diamonds.

Mais pratiquement, c'est une équipe qui a bien fait de neutraliser un adversaire mieux préparé qui fait en réalité partie des favoris pour remporter le titre.

C'est une équipe qui ne comptait que huit joueurs inscrits s'entraînant avant la reprise de la ligue il y a deux semaines.

C'est une équipe qui n'a réussi à rassembler des joueurs que deux jours avant de disputer leur troisième journée de match réorganisée contre les Black Rhinos la semaine dernière.

C'est une équipe qui fait face à l'effondrement compte tenu des problèmes financiers naissants qui menacent même sa simple existence.

Et une semaine après un match nul 1-1 contre les Rhinos à Mutare, Makepekepe semblait beaucoup amélioré dans son application tactique malgré la gestion d'un seul tir cadré lors du match d'hier.

"Je pensais que c'était un bon match de la part des garçons. Les joueurs étaient excellents étant donné que nous n'avons jamais eu de pré-saison contrairement à ces équipes qui se préparent depuis toujours », a déclaré Chitembwe.

"De ce point de vue, j'ai pensé que c'était un bon match de football de la part de mes garçons compte tenu de la façon dont ils se sont appliqués. Bien sûr, vous pouvez dire que la netteté n'est pas encore là, évidemment ce qui apporte cette netteté, c'est en mettant plus d'heures, plus de jours, plus de semaines à s'entraîner en répétant les mêmes choses encore. C'est ainsi que nous pourrons mettre les choses ensemble.

«Vous ne pouvez pas hésiter les garçons pour l'effort. Ils ont tout donné, c'est une équipe qui a besoin de certains points à travailler.

"C'est une équipe qui a le potentiel de s'améliorer et la capacité de bien performer et de gagner des matchs. Je suis très satisfait.

« Je suis entraîneur de football, je parle d'un point de vue pratique. Il nous reste encore 34 matchs à disputer, nous n'avons joué que quatre matchs. En regardant mon équipe, vous ne pouvez pas hésiter et vous pouvez imaginer si ces gars peuvent vous donner ce genre de performance étant donné qu'ils ne se sont entraînés que pendant deux semaines. Imaginez s'ils s'étaient entraînés pendant les six semaines normales en préparation des jeux.

« Nous sommes dans la bonne direction, jusqu'ici tout va bien. Nous avons encore le temps de rattraper le reste des équipes.

Les visiteurs ont contrôlé le match dans tous ses aspects du début à la fin.

Ils auraient dû prendre l'avantage dès la 12e minute lorsque Valentine Kadonzvo, banalisé à la sortie de la surface, a dirigé son effort sur le but de Simba Chinani.

Quelques instants plus tard, Delic Murimba a tiré docilement sur Chinani avant que le capitaine Qadr Amini ne se voie offrir sans doute la meilleure chance du match.

L'ancienne star du FC Platinum était cependant au dépourvu et il a réagi un peu lentement à la passe de Kadonzvo qu'il ne pouvait que diriger à l'écart.

À l'autre bout, Makepekepe, déployant une attaque à trois, William Manondo et Phenias Bamusi jouant à l'écart de Clive Augusto avaient du mal à percer une défense de Carlos Marshalled.

Lors d'une rare incursion, Devon Chafa, tout comme Mavhurume du côté opposé, face à ses anciens employeurs pour la première fois, a vu son coupe-herbe à longue portée manquer le montant.

La deuxième phase a été témoin du même scénario et les deux équipes semblaient se contenter de s'asseoir et de partager plutôt le butin.

Le jeu était principalement concentré au milieu de terrain où chaque équipe avait cinq joueurs. L'entraîneur intérimaire de Ngezi Platinum, Takesure Chiragwi, qui représente Rodwell Dhlakama, suspendu, a exprimé sa satisfaction quant à la façon dont ses garçons ont joué.

Si l'équipe de Mhondoro avait gagné, elle aurait pu grimper en tête du classement, mais Chiragwi s'est dit satisfait du match nul. Je pense que nous avons très bien fait, surtout en jouant loin de chez nous.

« Nous jouions contre une équipe bien organisée. Mais je pense que nous nous sommes bien appliqués tactiquement et il y a des moments où nous avons eu un avantage numérique en attaque », a déclaré Chiragwi.

"Nous avons créé tellement d'occasions mais malheureusement nous n'avons pas pu les convertir, surtout en première mi-temps, mais je suis heureux que les garçons aient bien joué.

"Il y a des moments où nous n'étions pas si bons en termes de transition et de couverture les uns pour les autres. C'est un domaine sur lequel je pense que nous devons travailler. Mais c'est ça le foot, un point contre Cbbabo.netS United c'est énorme.

"Nous nous préparions à gagner, je ne pense pas qu'il y ait un entraîneur qui entrerait dans un match en s'attendant à perdre ou à faire match nul.

"Je ne fais que suppléer mon patron (Dhlakama) qui est en congé."

Ngezi Platinum est resté troisième sur le journal avec huit points, un seul point derrière Manica Diamonds et FC Platinum, deuxième, tandis que Makepekepe a grimpé de deux échelons jusqu'à la 11e place.

ÉquipesCbbabo.netS United : Simbarashe Chinani, Dennis Dauda, ​​​​Kenneth Bulaji, Joseph Tulani, Valentine Musarurwa, Tatenda Tavengwa, Phenias Bamusi, Rodwell Chinyengesere (Ian Nyoni 84 min), Clive Augusto, William Manondo (Ronald Chitiyo 70 min), Devon Chafa

Ngezi Platine : Nelson Chadya, Valentine Kadonzvo (Marlon Mushonga 64 minutes), Qadr Amini, Polite Moyo, Carlos Mavhurume, Kudzai Chigwida, Marvelous Mukumba, Anelka Chivandire (Marlven Kwinjo 77 minutes), Denver Mukamba (Last Jesi 77 minutes), Bruno Mtigo, Delic Murimba

Chitembwe défend ses accusations après le match nul